top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFlo

Qu'est-ce qu'un collectif culturel populaire ?

Dernière mise à jour : 5 mai

Nous avons plus l'habitude de trouver les mots "centre" ou "espace" accolés au côté culturel. S'il est question ici d'un collectif, c'est parce qu'il y a une volonté de mettre l'humain au coeur de sa culture. 


Nous sommes tous individuellement des espaces ou des centres culturels. 

Oui oui, même toi là, au fond, qui pense et dit qu'il ne sait rien de rien. Bien entendu, certaines personnes en sauront plus que d'autres sur certains sujets. Et alors ? Il est question ici d'une mise en commun, non d'une glorification de quelques-uns. 


Est-il nécessaire d'être un bisounours rescapé pour croire dans le pouvoir d'un collectif ?

Non : il suffit d'avoir les yeux ouverts, ce n'est pas une question de croyance.

Peut-être ne vois-tu pas le monde comme je le perçois mais, ce que nous vivons aujourd'hui est bien le résultat d'un collectif dont nous faisons partie. (De là à être en accord, c’est autre chose !). Toute l’économie actuelle est basée sur le côté collectif des sociétés : on demande à chacun d’être à son poste afin que la machine puisse continuer... Pour que des milliards pleuvent... Ou pleurent, tout dépend dans quel monde on vit.


Alors, peut-on vraiment dire que le collectif ne donne pas de résultats ? Nous pouvons ensemble faire en sorte de nous retrouver avec des issues, de celles qui ressemblent réellement à nos aspirations, accordées à nos valeurs.


La culture, c'est comme la confiture, plus on en a, plus on peut faire de tartines ! Et c'est l'heure du goûter pour chacun d'entre nous !




Quand je vois que la culture dans la bouche de certains revient à se donner des grands airs, j'ai comme une envie incroyable de faire pousser des cailloux (ou d’avoir une vitesse de répartie aussi proche que possible de celle de la lumière).

La culture donne des indices sur notre classe sociale et notre instruction mais elle n'est clairement pas toujours un signe d'intelligence.


Pour Maison loupiotes, la culture est un outil, à la fois tournevis, marteau, trampoline, chasse neige... Pour créer des itinéraires bis à la pensée. Elle est aussi bouclier pour la défense intellectuelle, elle est aussi fenêtre, ouverture vers l’autre, d’autres mondes.


La culture ne se limite pas à l’art, aux lettres ou aux sciences : elle englobe nos modes de vie

Elle est aussi, oui, culture de tomates, de plantes. Elle est le reflet de nos préoccupations quotidiennes, de nos actes habituels.

C'est lorsqu'être cultivé signifiera que notre jardin intérieur (ou notre champ !) est nourri d'échanges, de partages, d'autonomie et d'interdépendance que la culture sera un maillage solidaire : nous invitant à aller plus haut, plus loin, de prendre plus d'ampleur.

Ce n’est pas avec une culture qui met une cravate et se donne des grands airs que nous parviendrons à entretenir le feu de l’humanité. Si leur culture revient à mettre des clôtures, à fermer l'espace : imaginez tout ce qui nous est disponible !!! 



J’ai choisi le terme populaire, pas au sens de connu ou de célèbre mais au sens, oui, le plus noble. Le peuple, c’est toi, c’est moi, c’est nous ! Nous qui sommes majoritaires. Nous qui sommes les bras et les jambes d’une minorité : manquent plus que la tête. 

 

Chacun d’entre nous, nous le savons, avons les moyens de penser et d’agir : c’est ainsi que nous créons ce que sera demain. Il est question de bon sens, de jugeote, de sens pratique. Nous vivons une vie en pratique, pas à travers des statistiques. La théorie, elle est du genre jolie mais la terre du « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » n’inspire que ceux qui y vivent. Quand ils ne s’y perdent pas. 

 

Maison loupiotes, c’est donc un collectif culturel populaire, un endroit qui fait du bien, un lieu refuge, qui nous enracine.


Un lieu où chacun est renforcé par la présence des autres : c’est une réponse face au sentiment d’impuissance que l'on peut ressentir face aux nouvelles du monde et aux images de l’avenir. 

C’est un endroit où les idées peuvent être partagées, débattues, non pas pour critiquer, dire qui quoi fait de mal, mais pour agir, construire concrètement et ensemble, expérimenter. Maison loupiotes est une issue pour ceux qui rêvent ou créent un ailleurs. C’est un endroit en ligne oui, mais c’est un lieu qui existe : le virtuel à ses limites, surtout en ce qui concerne les relations humaines ! Et nous sommes un collectif d’humains : ni loups, ni moutons. Imparfaits et conscients de l’être. 


On récapitule ? 

Si tu fais partie du peuple, si tu as des idées, des choses à transmettre ou souhaites participer à construire d’autres demain : bienvenue à toi loupiote !    


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Qui suis-je ?

Chère loupiote, Avant de nous rencontrer, il est peut être utile de me présenter, même si c’est une anecdote, autant commencer sur cette note. Depuis que je sais écrire, j’envoie des bouteilles à la m

Comentarios


bottom of page